Pornographie et écrans

En quelques clics n’importe qui peut accéder à des films pornographiques. La culture internet a remplacé les magazines « pornos » cachés sous le matelas ! La plupart des sites sont payants et d’autres sont gratuits.

Accéder a des sites interdits est déjà une source de plaisir pour l’adolescent.e, qui a l’impression de découvrir ce que les adultes lui cachent. En plus de la poussée d’hormones, l’adolescent.e commence a s’éveiller à la sexualité et à ressentir des sensations corporelles nouvelles. De nombreuses questions émergent autour de la sexualité. Les films pornographiques sont conçus pour éveiller rapidement et facilement notre excitation sexuelle. C’est un moyen sécurisant pour ressentir ses nouvelles sensations corporelles d’où l’attirance des adolescent.es pour ces sites.

Elle offre un monde où tout est possible, chacun.e est consentant.e et désiré.e. Personne n’a de panne d’érection. La complexité de la rencontre avec l’autre n’existe pas. Personne ne risque de se faire rejeter, mal apprécié.e ou mal compris.e. Chaque personnage assouvi ses fantasmes sans difficulté.

En aucun cas la pornographie est la réalité, elle est une fiction!

Pourtant le réalisme des contenus violents à caractère sexuel de ces vidéos peut considérablement heurter les adolescent.s, pouvant refréner l’envie de se lancer dans ses toutes premières expériences. L’angoisse peut se manifester par peur de ne pas être aussi performant que dans les films.

Le plus dommageable est que certain.es adolescent.es n’ont que ces visionnages pour se représenter ce qu’est la sexualité. L’identité sexuelle se construit en omettant de développer la tendresse et le dialogue avec son partenaire, indispensable pour une sexualité rassurante et respectueuse.

Le sexting est une pratique nouvelle qui consiste en une mise en scène à caractère sexuel de soi sur la toile. Malheureusement l’effet attendu de se sentir reconnu à travers les prouesses est rarement obtenu. Généralement les vidéos se retrouvent sur des sites pornographiques accompagnés d’insultes vulgaires.

Conseils :

Le visionnage de films à caractère pornographique est interdit aux mineurs.
Un interdit parental peut être installé sur votre ordinateur.

La pornographie est une fiction et non la réalité de la relation à l’autre. Informer des performances truquées des acteurs et de la réelle maltraitance du corps des actrices pendant le tournage des scènes marque la limite entre réalité et imaginaire : « ces images ne sont pas réelles ».

Il est toujours préférable de dialoguer avec les adolescent.es afin de les rassurer sur la sexualité et les relations intimes entre partenaires. L’adolescent.e a besoin d’autres discours d’adultes ou de pairs que celui d’une fiction pornographique pour se représenter l’acte sexuel et se préparer a ses premières expériences. Des adolescent.es ont peu conscience de l’intimité du corps et de l’importance de ne pas le partager avec n’importe qui, et encore moins de l’exhiber sur l’internet. Soyez vigilant et informez les plus jeunes de la dangerosité de telles tentatives de reconnaissance envers ses pairs.

 

Pour aller plus loin

 

Publicités